Notre actualité

News sécurité Euro 2016

06/04/2016

TÉMOIGNAGES – RMC a assisté aux Journées d'information des métiers en tenue, qui se sont terminées ce samedi sur ce constat: les métiers de sécurité et de défense ont des "besoins urgents" en matière de recrutement.

Les militaires patrouillent dans les rue, mais pour assurer notre sécurité dans les bureaux, les commerces et autres sites sensibles, ce sont les vigiles, physionomistes et agents de sécurité qui en sont chargés. Avec l'état d'urgence, alors que nous vivons au rythme du plan Vigipirate, de plus en plus d'enseignes et de sociétés emploient des vigiles.

Et ces personnels privés pourraient jouer un rôle de plus en plus important sur le territoire. Le ministère de l'Intérieur songe même à créer un nouveau statut d'agent de sécurité renforcée, pour faciliter les conditions du port d'arme des vigiles privés positionnés devant des sites sensibles, comme les salles de spectacles ou les usines classées à risques.

Publicité

"Je suis en train de me reconvertir"

Les Journées d'information des métiers en tenue se sont terminées, samedi, sur un constat: les métiers de sécurité et de défense cherchent à recruter. Autant dans la fonction publique que dans le secteur privé, comme l'a constaté RMC, qui a arpenté les allées du salon. Et ce jour-là, Ludovic, 20 ans, a fait le tour des exposants privés, une pochette de CV sous le bras:

"Je voulais me réorienter dans les métiers de la sûreté et de la défense", explique-t-il au micro de RMC. "C'est plus pour défendre les gens, assurer leur sécurité". 
Un métier gratifiant et un secteur porteur. Après deux ans de chômage, Barthélémy veut, lui aussi, tenter sa chance.

"A la base, je suis ingénieur en communication. Mais puisque le marché du travail se fait difficile, je suis en train de me reconvertir", raconte-t-il.
"Des besoins urgents"

Jean-Michel Maître recrute chaque année 300 CDI et de nombreux temps partiels, pour la société privée Goron.

"Le championnat d'Europe de football arrive, donc obligatoirement, il y aura des besoins énormes", indique-t-il au micro de RMC. "Pôle Emploi, actuellement, convoque énormément de personnes pour les former comme agents de sécurité dans le cas de besoins urgents d'entreprises de sécurité privée comme la nôtre".
Mais le processus de recrutement n'est pas immédiat. Il faut compter au moins trois mois, dont 147 heures de formation pour devenir agent de sécurité.

Des recrutements de plus en plus exigeants

Olivier Ziegler, directeur de l'agence Paris Médias pour Securitas, gère la sécurité de plusieurs lieux sensibles de la capitale. Depuis quelques temps, le recrutement s'est intensifié et est de plus en plus exigeant.

"D'un point de vue national, effectivement on a peu près aujourd'hui plus de 1000 salariés en recrutement permanent", explique-t-il. "Et sur les sites sensibles, on a été amené à élever le niveau de recrutement. (…) Des gens qui sortent de l'armée, et aussi des gens (…) sur la cellule de reconversion des sapeurs-pompiers de Paris. C'était déjà un métier de professionnels, mais je pense qu'avec les derniers événements, effectivement, on va monter d'un cran au niveau de la sécurité, de la sûreté".
Depuis les attentats de janvier dernier, le syndicat national des entreprises de la sécurité estime que les effectifs ont augmenté de 15 à 20 %.

N'hésitez pas à visiter notre site http://www.cordial-securite.com 
pour avoir les dernières news sécurité à l'approche de l'euro 2016.

News sécurité Euro 2016

04/04/2016

EURO 2016 : DES PALPATIONS SYSTÉMATIQUES DANS LES « FAN ZONES »

Il y aura des écrans géants, de la restauration, des animations festives, des actions de « promotion du terroir » et… des palpations systématiques. Mardi 22 mars, le ministre de l’intérieur réunit place Beauvau le comité de pilotage pour la sécurité de l’Euro de football 2016. L’occasion de détailler les conditions de sécurité qui vontrégir les « fan zones », ces lieux officiels qui retransmettront tout ou partie des matchs du tournoi européen, qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet en France.

 

Lire aussi : Euro 2016 : les « fan zones » maintenues malgré les attentats

 

Prévu dans les dix villes hôtes (Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Etienne,Toulouse) et selon un contrat signé avec l’UEFA, l’accès aux « fan zones » sera libre mais « contrôlé ».

 

 

ESPACES CLOS OU FERMÉS

Les dispositions, que doit annoncer Bernard Cazeneuve, en application d’une instruction interministérielle, prévoient que ces espaces seront clos ou fermés. Et il en sera de même pour les grands écrans disposés dans d’autres villes de France qui devront trouver des gymnases ou des salles des expositions, mais ne pourront pas utiliser la voie publique.

Quant au public, il fera l’objet d’une palpation systématique. Des procédures de détections corporelles de métaux seront également applicables en complément. En outre, les gros sacs ou bagages volumineux seront prohibés et des opérations de déminage pourront être réalisées en amont de l’ouverture des « fan zones ».

Le ministère de l’intérieur doit enfin annoncer une rallonge de l’Etat d’un peu plus de 2 millions d’euros pour financer à hauteur de 80 % l’équipement par les villes des « fan zones » et de leurs abords en caméras de vidéosurveillance.

L’amplitude horaire d’ouverture de ces espaces récréatifs − dont la capacité d’accueil variera de 10 000 à 100 000 personnes − se fera en fonction des choix de retransmission et d’animation des municipalités, charge aux préfets de suivre localement le respect des règles de sécurité.

RISQUE LIÉ AU HOOLIGANISME

Si la sécurité des extérieurs incombe aux forces de sécurité de l’Etat, la sécurité à l’intérieur sera assurée par des entreprises du secteur privé. Pour satisfaire au besoin accru en personnel dans un secteur en tension, Pôle emploi aurait recensé « un vivier de 10 500 demandeurs d’emploi immédiatement employables », c’est-à-dire formés et détenteurs de la carte professionnelle d’agent de privé de sécurité. En outre, le gouvernement assure que 3 000 demandeurs d’emploi supplémentaires auront été formés d’ici le début du tournoi, notamment dans les zones déficitaires du sud de la France.

L’Euro 2016 est le plus gros événement organisé en France en termes de sécurité publique et privée. Au-delà du contexte post-attentats qui explique les dispositions prises autour des 51 matchs et des 31 jours de compétition, le risque lié au hooliganisme est également pris en compte. Des policiers originaires des pays joueurs − huit par pays − seront présents lors des rencontres pour identifier d’éventuels fauteurs de trouble, un dispositif qui n’est pas nouveau.

Un comité d’analyse des risques est également opérationnel : il comprend les forces de l’ordre public françaises et peut « prendre des prescriptions » nouvelles.

 

N'hésitez pas à contacter Cordial Sécurité, pour tous besoins en sécurité et gardiennage dans le Vaucluse (Avignon) et la région PACA.

PLAN DE PREVENTION ATTENTATS

26/03/2016

Bonjour, 

Vous trouverez dans le lien ci-dessous la mesure de prevention anti-attentats à mettre en oeuvre pour vos différents événements.

 

Mesure de préventions

N'hesitez à faire appel à Cordial Sécurité pour vos évenements et manifestations nécéssitant des prestations de sécurité et gardiennage sur Avignon et dans le département du Vaucluse. 

Gardiennage Avignon

26/03/2016

A l'approche de l'été, n'hésitez pas à faire appel à Cordial Sécurité. 

DECOUVREZ NOS PRESTATIONS

15/05/2015

A l'approche de l'été, faites appel à nos services pour la sécurité et la surveillance de vos événements et manifestations en région PACA et Languedoc Roussillon. Découvrez nos prestations et faites nous parvenir vos demandes de renseignements.

PRESTATIONS

EXPERTISES METIERS

DEMANDE D'INFORMATION ET DEVIS

NOUVEAU TELESERVICE DU CNAPS

06/12/2014

Bonjour, nouveau téléservice du CNAPS (Pour les agents, entreprises de sécurité.

Téléservice CNAPS

ARRETE DU 05 SEPTEMBRE 2014

26/09/2014

Contrairement à des interprétations totalement non fondées qui circulent sur les réseaux sociaux, l'arrêté suivant ne vient en rien modifier la législation en aucune manière.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029460812&dateTexte=&categorieLien=id

Cet arrêté porte UNIQUEMENT sur la nouvelle validation du titre RNCP AFPA Ministère du Travail donnant l'aptitude (comme le CQP) et impacte en aucune manière la réglementation des activités de sécurité privée.

 

 

URGENT - AOUT 2014 - ALERTE COUTS SOCIAUX

15/09/2014



Les éventuelles baisses de charges fortement réduites par la réintégration des rémunérations des temps de pause, d'habillage et de déshabillage, dans le calcul des réductions de charges sur les bas salaires. 


Alors que l'évaluation précise des augmentations prévisionnelles des coûts sociaux pour 2015 s'avère encore délicate et imprécise, un point négatif est par contre désormais certain. En effet, la décision prise par l'Assemblée Nationale, fin juillet, dans le cadre du projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale de réintégrer les rémunérations des temps de pause, d'habillage et de déshabillage dans l'assiette de calcul des réductions de charges sur les bas salaires, va significativement impacter à la hausse les coûts sociaux des entreprises de sécurité privée.

Il est en l'état, tout à fait envisageable que l'impact négatif prévisible de cette mesure vienne réduire de façon très significative les baisses de charges annoncées par ailleurs !

Le SNES peaufine, comme toujours à pareille époque, sa traditionnelle fiche annuelle de décomposition précise des augmentations des coûts sociaux pour 2015.
Bien que plusieurs points restent à éclaircir, il est quasi certain qu'elles dépasseront les + 3 % annoncés pour 2014, pour flirter avec les + 4 à + 5% en fonction du profil des entreprises.

Le SNES, dès que quelques points importants et stratégiques permettant des évaluations réalistes seront précisés, publiera sa fiche prévisionnelle des coûts sociaux pour 2015 pour informer tant les prestataires que leurs clients et donneurs d'ordre. 

Le SNES qui avait engagé une forte action de lobby parlementaire pour éviter que les PME de la sécurité privée soient traitées comme les grands groupes de la Grande Distribution pour ce qui concerne la prime d'habillage/déshabillage, a maintenu son offensive. Malgré cela, le Conseil Constitutionnel n'est pas revenu sur cette partie de la loi.

Michel Ferrero, Président du SNES, estime que " la confirmation définitive de cette mesure mettra, au pire moment, à mal les entreprises de toutes tailles d'un secteur déjà largement fragilisé. En effet, cette mauvaise nouvelle intervient alors que les entreprises de sécurité privée souffrent de marges structurellement trop basses et ce, malgré leurs constants efforts de professionnalisation. C'est un véritable coup de poignard dans le dos de nos entreprises et, par voie de conséquence, de nos salariés qui seront inéluctablement impactés".

Le SNES

RÉSEAUX SOCIAUX !

19/06/2014

Merci de suivre notre compte Twitter et de consulter notre page facebook Cordial Sécurité.

NOTRE NOUVEAU SITE !

05/06/2014

Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre nouveau site est en ligne.

Bonne navigation à tous !

(1 sur 1)

Notre numéro indigoLabel QualiSécuritéLabel SNES